Coussins

Quel type d’oreiller choisir ?

De manière générale, les oreillers carrés conviennent pour les dormeurs sur le dos tandis que les oreillers rectangulaires sont conçus pour les personnes qui dorment sur le côté. Afin de vous guider dans votre choix, nous comparons ici tous les types d’oreillers. Vous pourrez ainsi plus facilement choisir l’oreiller qui vous convient le mieux et voir s’il correspond à votre budget.

Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

Produits 1-15 sur 58

Page
par page
  1. Oreiller Technogel CPAP
    Dès
    Prix Spécial 179,00 € Prix normal 189,00 €
  2. Oreiller Sleepy Orthoform Moyen 40 x 60
    Dès
    Prix Spécial 93,71 € Prix normal 124,95 €
  3. Coussin de voyage Technogel Deluxe
    Dès
    Prix Spécial 89,00 € Prix normal 99,00 €
  4. Oreiller Sleepy Orthoform Souple 40 x 60
    Dès
    Prix Spécial 93,71 € Prix normal 124,95 €
  5. Oreiller Technogel® Lab Side
    Dès
    Prix Spécial 179,00 € Prix normal 189,00 €
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

Produits 1-15 sur 58

Page
par page

 

Trop froid / trop chaud ?

technogel vive deluxe

À ce niveau, il faut tenir compte des différents matériaux:

- Le latex : présente généralement une structure cellulaire fermée, ce qui limite la ventilation. Les oreillers en latex sont généralement dotés de perforations permettant à l’air de circuler.
- Les microfibres synthétiques : l’avantage de ce matériau est que vous pouvez le lessiver. Pratique pour les personnes qui transpirent beaucoup. La texture aérée et la housse en coton offre une meilleure ventilation que les oreillers en latex.
- L'oreiller en duvet : de par ses propriétés thermorégulatrices, le duvet offre une meilleure ventilation que la microfibre synthétique.
- Le visco : un oreiller viscoélastique absorbe la chaleur corporelle. Plus la densité est faible (nombre de kg de mousse par m²), plus la ventilation est performante.
- L’oreiller en gel : il absorbe la chaleur et la répartit sur l’ensemble de l'oreiller, pour une régulation rapide de la température.

 

Oreillers : les différents types de garnissages 

La mousse

De manière générale, les oreillers ergonomiques sont fabriqués en mousse viscoélastique.Contrairement aux autres oreillers, l’oreiller viscoélastique présente une forme standard. Ce type d’oreiller permet de répartir efficacement la pression. Vous aurez ainsi toujours une posture adéquate. La mousse viscoélastique répartit la pression du corps de sorte à ce que la nuque et la tête bénéficient d’un soutien optimal.

Le duvet

Les oreillers garnis de duvet et de plumes sont de loin les plus vendus. Le duvet est généralement mou et présente peu de ressort tandis que les oreillers en plumes sont relativement fermes. Un oreiller en duvet contient souvent du duvet et des plumes, dans différentes proportions. Ce sont les plumes qui déterminent la fermeté et la lourdeur de l'oreiller.

Le latex

Un oreiller en latex est indéformable et élastique. Étant relativement chaud, le latex est toutefois déconseillé aux personnes qui transpirent beaucoup. Ce type d’oreiller convient généralement pour les personnes qui ne changent pas souvent de position. Ce matériau n’est par ailleurs pas du tout apprécié par les acariens.

Les microfibres

Les oreillers synthétiques en microfibres sont fabriqués au départ d’une fibre synthétique ultra mince. Étant donné la finesse de la fibre, l’oreiller reprend très rapidement sa forme initiale.Un oreiller en microfibres offre une bonne ventilation et est par ailleurs antiallergique.

 

Entretien

Un oreiller doit s’entretenir. En lavant, si possible, régulièrement votre oreiller, vous en préserverez la propreté et l’hygiène. Au fil du temps, les oreillers absorbent en effet beaucoup de d’humidité corporelle, ainsi que des squames et de la poussière. Ils se gorgent de bactéries. Il est dès lors utile de remplacer régulièrement vos oreillers.

Un oreiller synthétique peut généralement être lavé. Nous vous recommandons de le faire tous les deux mois. Un oreiller en duvet n’est pas lavable, mais vous pouvez le battre. En effet, avec le temps, le garnissage a tendance à s’agglomérer. Vous pouvez par ailleurs aérer vos oreillers et les mettre dehors quand il gèle. Certains oreillers en duvet peuvent être lavés, mais privilégiez dans ce cas un lavage professionnel.Au fil du temps, les oreillers absorbent beaucoup d’humidité corporelle, ainsi que des squames et de la poussière. Ils se gorgent de bactéries. D’un point de vue hygiénique, il est dès lors utile de remplacer régulièrement vos oreillers.

 

Douleurs cervicales

Il vous arrive de vous réveiller en ayant mal aux épaules ou à la nuque ? Il y a de fortes chances que votre matelas ou votre oreiller en soient la cause... Un bon oreiller doit soutenir la nuque, et pas la tête. Il est important, lorsque vous êtes allongé, que votre nuque et votre dos conservent leur position naturelle. Votre position de sommeil sera donc déterminante pour le choix de votre oreiller. Un seul oreiller suffit ! Si vous utilisez plusieurs oreillers, la tête est penchée trop fortement en avant. D’autre part, dormir sur le ventre sollicite considérablement la nuque. L’idéal est que la tête soit légèrement penchée en avant.

 

Un bon oreiller

Voici les caractéristiques d’un bon oreiller : 

- Il garde vos vertèbres cervicales et lombaires alignées.

- Les vertèbres cervicales doivent bénéficier d’un soutien supplémentaire suffisant.

- La tête peut s’affaisser comme il se doit dans l'oreiller.

- La chaleur doit être correctement évacuée.

- La transpiration doit pouvoir s’évaporer.

 

Épaisseur d’un oreiller

L’épaisseur de l’oreiller sera déterminée par :

- la largeur des épaules

- la possibilité d’enfoncement des épaules dans le lit

- la fermeté du matelas au niveau des épaules.